Restons connecté

Un Noël tout en lumière à Poitiers

La ville en parle

Un Noël tout en lumière à Poitiers

La grande roue, le marché du Père Noël et ses chalets, des manèges, la ville illuminée, c’est sûr Noël s’est installé dans les rues de Poitiers. Petit tour des festivités qui animeront le centre-ville jusqu’au 5 janvier.

Jusqu’au 5 janvier, le centre-ville de Poitiers se pare de mille et une lumières et accueille de nombreuses animations pour célébrer Noël. « Les festivités de Noël sont l’occasion de faire venir les Poitevins en centre-ville, de leur proposer des balades, une ambiance différente, leur permettre de s’émerveiller, de déambuler », note Patricia Persico, adjointe au commerce à Poitiers. Benoît Delsuc, le président de l’association des commerçants Poitiers Le Centre renchérit : « L’objectif est bien de faire venir les Poitevins pour flâner dans ce bel écrin et l’animer. »

Animation phare, la grande roue de 45 mètres de haut occupe de nouveau la place Leclerc. Pour ceux qui préfèrent garder les pieds sur terre, un voyage virtuel sera tout de même possible pour admirer la ville, un casque 3D permettant de vivre l’expérience différemment.

Des chalets pour tous les goûts

Aux pieds de la grande roue, plus d’une trentaine de chalets ont pris place et seront ouverts de 11h à 19h. Parmi eux, la vitrine de Noël est de retour. Le but du jeu est de faire l’estimation la plus juste pour remporter l’ensemble des lots. A côté, la vente de sapins est reconduite.

Décoré de tricot urbain par l’association La Belle, un des chalets accueillera des créateurs, ainsi que de étudiants-entrepreneurs. « C’est l’occasion de mettre en avant des artisans locaux et leurs produits, souligne Patricia Persico. Et pour les jeunes de leur donner un coup de pouce en leur permettant de tester leurs produits en conditions réelles. »

Parmi les différents chalets, il y a aussi, bien sûr, celui du Père Noël. Il déambulera d’ailleurs dans les rues et ira à la rencontre des enfants. Des balades en calèche du square de la République au parc de Blossac sont possibles, ainsi que des promenades en poney au départ de la place Charles-de-Gaulle.

Rue Gambetta, les chalets solidaires ont été installés. Des associations de solidarité de Poitiers (le Secours Populaire, la Croix-rouge Française, le Toit du Monde, le Téléthon …) proposent quelques objets de décoration, mais aussi de faire un don pour faire rimer Noël et bonne action.

Pour les petits et les grands, la fête foraine intègrera le Parc de Blossac à partir du 7 décembre et les places de la ville (Charles-de-Gaulle, Leclerc er Alphonse Lepetit) accueilleront également des manèges.

Noël en lumière

Le centre-ville se parera de ses plus belles lumières dorées, argentées, blanches et l’église Notre-Dame-la-Grande revêtira son habit de lumières de la tombée de la nuit à 23h. Cette année, à l’occasion de Traversées, il a été imaginé par l’artiste coréenne Kimsooja. La façade prendra les couleurs traditionnelles coréennes : l’Obangsaek, une référence aux cinq éléments et aux points cardinaux.

Tout le monde à la fête

Point fort de ces festivités, le samedi 21 décembre, à quelques jours de Noël, ce sera la fête. Tout l’après-midi, il y aura des déambulations et des spectacles dans le centre-ville et le marché de Noël restera ouvert jusqu’à 21h pour l’occasion. A partir de 15h, trois machines fantastiques de la compagnie Pipototal sillonneront les rues, accompagnées d’acrobates et de musiciens. La chorale poitevine We pop revisitera des chansons de dessins animés façon chants de Noël. En fin d’après-midi, chacun pourra se prendre pour un jedi et s’affronter au sabre-laser sous la houlette des Lames de Fontaine. A 16h30, sera donné le spectacle familial Patates au square de la République. A partir de 18h, un bal rock, blues et boogie ferra danser le public sur le square de la République.

Le dimanche 22 décembre, place Charles-de-Gaulle, une déambulation de trottinettes permettra de découvrir dans la ville différemment. u

Tout le programme sur : noelapoitiers.fr

Journaliste

Clique pour commenter

Plus de La ville en parle

Haut