Ma déco comme … Les Archives

Il y a quelques semaines lors d’une visite plutôt chouette, j’ai eu l’occasion de découvrir la nouvelle décoration du restaurant des Archives.

Pour (re)découvrir le billet, c’est par là. Vous y trouverez les références du mobilier et les photos de ce magnifique lieu !

Je vous en remet quelques unes ici !!

  

L’ambiance est incroyable mais il faut admettre que ce mobilier raffiné n’est pas à la portée de toutes les bourses, ou que tout le monde ne désire pas une véritable table bistrot dans sa pièce de vie.

Voici donc un shopping qui vous permet de reproduire l’ambiance générale, avec des pièces plus accessibles (la qualité ne sera pas la même évidemment).

Le style de la déco des Archives ?

Un savant mélange de mobilier chic et élégant actualisé par des motifs et matières plus actuelles comme le feuillage de certaines assises.

Les bonnes idées à reprendre sont : le velours qui sert de fil conducteur, nous permettant de jouer avec les couleurs; le bois et le marbre des tables qui s’accordent à la perfection; pour ne pas surcharger le tout, opter pour de fines suspensions.

Le lampadaire de la shopping list que je vous présente, fait un rappel de la structure qui longe le couloir, et vous trouverez un DIY pour réaliser une lampe à partir du Dame-Jeanne.

Juste en dessous, vous verrez les liens directs de chaque élément, on ne sait jamais … si vous craquez sur l’un des produits !

 

les-archives-poitiers-vienne-restaurant-centre-ville-86-agathe-ogeron-la-touche-dagathe-decoratrice-interieur-blog-deco-blogueuse-a-vous-poitiers

Chaise en rotin | Chaise en velours vert | Table à manger | Suspension | Affiche Colonnes | Affiche Monstera | Lampadaire 

Canapé 3 places | Coussin velours kaki| Coussin coton blanc | Pouf gris | Table basse | Trio de pots 3D| Fauteuil | Coussin feuilles | DIY Dame Jeanne | Tapis 

Et sinon, vous aimerez voir quel autre lieu de Poitiers ?

 

Agathe Ogeron – Décoratrice d’intérieur et blogueuse déco sur La Touche d’Agathe – www.latouchedagathe.com

J'en veux plus :
La ville en parle