Restons connecté

Le Poitiers de : Marie-Cécile Mathieux

La ville en parle

Le Poitiers de : Marie-Cécile Mathieux

A 34 ans, Marie-Cécile Mathieux est à la tête de Bien-être de Ségeron en co-gérance avec sa mère et du nouveau Petit Magasin depuis 3 mois.

Elle est la 6e génération d’une famille de commerçants. Bien-Etre de Ségeron, elle y a grandi et la vu évoluer. Aujourd’hui, elle compte en faire un lieu encore plus vivant et en phase avec les nouveaux modes de consommation. Une nouvelle enseigne viendra prendre place très bientôt dans les murs : Bonhomme de Bois. Des jouets pour enfants, pour tous les budgets.
Pendant les fêtes de fin d’année certaines références seront déjà disponibles avant une ouverture début 2020. Elle souhaite revenir à un commerce à l’ancienne, local et proche de ses clients.

Restaurant
Le midi et le goûter je les passe chez Sweet Time & Cie sans hésiter. J’aime beaucoup l’ambiance, on y est comme à la maison. Pour les repas de boulot, je vais aux Archives. Le service est très professionnel et l’ambiance parfaite.
Le soir, je vais retrouver mes amis chez MamaMia.

Balade
Je cours à Blossac, et j’aime aussi toute la partie du Clain à Saint-Benoît. Il y a un côté sauvage et abandonné qui me plaît là-bas. c’est aussi le cas, le long de la Boivre.

Bar
Chez Michel. On y danse, on s’amuse à chaque fois. C’est comme chez soi. C’est mon QG avec mes amis. Je suis fan de cocktails, c’est donc le lieu idéal. Ceux du nouveau bar des Archives sont aussi délicieux. Pour grignoter et boire un verre, je vais aussi chez Rocinante, dans la Grand’Rue.

Commerçants
Pour faire mes courses, je vais chez Biocoop en centre ville. On y trouve une belle sélection de produits. Etant végétarienne, l’offre me correspond bien pour substituer la viande à mon alimentation. Pour mes fromages, je vais chez Jérémie Chosson et pour mes fruits et légumes, sous le marché, idem pour le pain.

Concert
Le TAP pour les soirées spéciales comme les « Rectangle » ou Saïgon en février.
Le Confort Moderne bien entendu. J’aime tout : expositions, concerts, parcours… Ouvert le dimanche on peut y aller boire un verre et manger. On rencontre toujours du monde.

Décoration
Je vais régulièrement rendre visite aux antiquaires du marché Notre-Dame et à la salle des ventes. Le marché de l’ancien est un mode de consommation parfois un peu trop oublié. Il faut bouger les choses et consommer local.

S’habiller
Je m’habille dans les friperies. Plusieurs se sont installées à Poitiers ces derniers mois, notamment dans la Grand’Rue. Le Poitiers de demain, ce sont ces commerces là mais aussi des gens qui se regroupent comme Colibri et qui offrent une prestation à plusieurs. Des lieux où l’on peut rencontrer les créateurs et échanger.

Dir. de publication

Clique pour commenter

Plus de La ville en parle

Haut