Tout sur l’étiquetage alimentaire

Une constatation a été faite et personne ne dira le contraire : les tableaux des valeurs nutritionnelles, obligatoires sur tous les aliments préemballés, sont souvent incompréhensibles et difficiles à décrypter.

Dans le cadre de la loi de Santé de 2016, le gouvernement a mis en place une nouvelle étiquette plus visible, plus claire et plus facile à comprendre. On l’appelle le « Nutri-Score ». C’est un logo représenté à l’avant des emballages, de 5 couleurs différentes représentant 5 niveaux, allant du plus favorable sur le plan nutritionnel (classé A) au moins favorable (classé E).

Cette classification est réalisée par un calcul qui prend en compte pour 100 grammes de produit la teneur en nutriments et aliments favorables (fibres, protéines, fruits et légumes) et en nutriments à limiter (énergie, acides gras saturés, sucres et sel). Le résultat obtenu par cette balance d’apport permet d’attribuer à chaque aliment une lettre qui correspondra à sa qualité nutritionnelle.

Grâce à cette analyse, vous pourrez choisir entre plusieurs produits d’un même rayon et comparer leurs qualités nutritionnelles entre différentes marques. Les produits concernés seront tous ceux transformés et les boissons (sauf celles alcoolisées). Sachez que l’application sur les emballages du Nutri-Score est facultative et repose sur le volontariat des entreprises et des distributeurs. On espère donc qu’au fil du temps, de plus en plus d’industriels s’engageront dans cette cause !

Il ne faut pas que l’étiquetage devienne une contrainte pour vous ni que vous en deveniez accro pendant vos courses… Mais en attendant de retrouver sur les emballages ce logo plus lisible, je vais vous éclairer sur les étiquettes actuelles. Pour ne pas se tromper dans vos choix, regardez toujours :

La liste des ingrédients : ils sont toujours donnés par ordre décroissant c’est-à-dire que le premier noté est celui en plus grande quantité. Observez bien, vous pourriez être surpris !

La valeur nutritionnelle pour 100g ou 100 mL de certains nutriments, surtout pour :

Si nous prenons exemple pour ces deux emballages, on peut voir qu’il existe des informations nutritionnelles sous forme linéaire (comme une liste d’ingrédients) et sous forme de tableau. En comparant les deux produits, on peut voir que :

Le pâté de campagne possède : 27,1g de graisses dont 8,5g sont saturées.

Les rillettes de maquereaux possèdent : 17,1g de graisses dont 4,2g sont saturées.

Conclusion : nos rillettes de maquereaux remporte le combat. Moins grasses, elles sont aussi moins salées ! Une bonne idée donc pour l’apéro, une entrée ou pour la base d’un sandwich par exemple…

A vous maintenant d’analyser vos produits lorsque vous allez faire vos courses : soyez attentifs à ceux que vous pouvez comparer plus facilement avec le Nutri-Score. Vous favoriserez ainsi des achats alimentaires de meilleures qualités !

Pauline COYEZDiététicienne-Nutritionniste
07.72.32.92.19  –  contact@pcoyez-nutrition.fr
https://pcoyez-nutrition.fr

J'en veux plus :
Bien-être / Une