Régimes et effet yo-yo

Régimes à gogo !

Soupe au chou, Dukan, monodiète, pamplemousse, Weight Watchers, mayo… Tous ces régimes sont déséquilibrés en termes de nutriments, vitamines et minéraux, chacun avec des apports différents. Faibles en calories par leur absence de féculents pour la plupart, et principalement riches en protéines, ils déstabilisent notre corps, l’incitant à puiser dans nos réserves et donc de perdre du poids facilement mais surtout trop rapidement…

Alors c’est quoi le problème vous me direz ?

Notre corps a besoin de quantités précises de nutriments pour fonctionner comme il faut : ce sont les protéines, les lipides et les glucides. En changeant ces apports quotidiens par la mise en route de ces régimes déséquilibrés, notre corps doit se réguler comme il peut. Il se retrouve souvent avec :

Beaucoup de protéines : normal… ça calent donc on n’a aucune sensation de faim !
Pauvres en graisses : pourtant c’est un constituant de nos cellules donc sont indispensables !
Pauvres en sucre lents et rapides : mais c’est le carburant de notre corps…

Pourtant naturellement, ces quantités devraient être complètement l’inverse ! Ainsi, notre organisme doit s’arranger autrement : déstockages des réserves, réadaptation énergétique, donc chamboulement métabolique…

Mais pourquoi on reprend le double à chaque fois ?

Parce que notre corps est bien plus intelligent que ce que l’on pense… Lorsque l’on va reprendre une « alimentation normale » après toutes ces restrictions, notre organisme va renflouer nos stocks épuisés et créer de nouvelles réserves supplémentaires par précaution si on retente le coup dans un mois ou deux… Malin !

Du coup, on fait comment ?

Surtout OUBLIEZ LES RÉGIMES RESTRICTIFS !!! Frustrants, pas naturels, qui nous font certes perdre du poids mais qui nous fait reprendre plus (trop chouette !)… Si vous souhaitez perdre du poids naturellement sans reprendre, pensez en priorité à rééquilibrer votre alimentation. Pour certains, peu de changements sont à réaliser. D’une manière générale :

– On se sert une seule fois (et en quantités normales bien évidemment) pour limiter nos apports caloriques…
– Ne culpabilisez pas, faites-vous plaisir modérément !
– Prendre le temps de manger en 20-30 minutes pour éviter d’avoir faim trop rapidement après le repas.
– On n’oublie pas l’activité physique quotidienne, même modérée !

Voilà pour ce rappel sur cette pratique très courante dont il faut tout de même faire attention. Et pour ceux qui ont besoin d’un bilan plus complet, je vous invite à consulter un professionnel et à ne pas faire les choses par vous-même. Les beaux résultats ne font pas tout : prenez soin de vous et de votre santé en priorité !

Pauline COYEZ – Diététicienne-Nutritionniste
07.72.32.92.19  –  contact@pcoyez-nutrition.fr
https://pcoyez-nutrition.fr

J'en veux plus :
Bien-être / Une