Restons connecté

Philippe Baudelot, poitevin connecté

Philippe Baudelot

La ville en parle

Philippe Baudelot, poitevin connecté

Avec l’envie de faire bouger Poitiers, Philippe Baudelot met ses compétences au service de tous et s’engage pour le partage des données.

Philippe Baudelot

Avec l’envie de faire bouger Poitiers, les lignes, il met ses compétences au service de tous et s’engage pour le partage des données.

Philippe Baudelot, créateur de ToutPoitiers.com vient juste de mettre en ligne son nouveau site internet.
Sur celui-ci, il présente ses compétences en référencement, création de sites internet et stratégie web. Une partie blog reste active avec des conseils pratiques, de la veille et le suivi du projet ToutPoitiers. Une nouvelle évolution pour celui qui en mars 2011 a lancé son site pour montrer « qu’il y a de l’animation sur la ville et s’il n’y en a pas, secouer, pour voir des propositions émerger ». Annuaire, agenda, informations pratiques, actualités des commerçants … le site fourmille de renseignements. Avec une moyenne de 1 200 visiteurs par jour, Philippe Baudelot est satisfait. « Le site est toujours en progression. Je m’étais fixé un objectif de 1 000 visites. C’est une belle réussite pour moi, même si cela a pris du temps pour l’installer. Il reste encore à trouver l’équilibre commercial du projet. »

tout poitiers

Partager les informations
Né en Picardie, à Saint-Quentin, il passe par Lorient pour suivre une formation multi-médias et pratique la vidéo, la photo, fait l’animateur radio. Il ira ensuite sur Paris pour une deuxième formation et sera pendant 13 ans développeur de logiciels, en finissant chef de projet et même scrum master. « C’est un facilitateur, quelqu’un qui doit trouver des solutions aux problèmes qui surviennent pour faire avancer le projet. » Suite à un changement de stratégie de l’entreprise, il démissionne et lance ToutPoitiers. « Je comblais un manque. Les jeunes ne lisent plus forcément la presse, mais ont besoin d’informations pratiques, savoir où sortir, les pharmacies de garde … Aujourd’hui, une quarantaine de commerçants et structures me font confiance pour communiquer. »
En janvier, il animera un nouvel atelier, dans un bar à Poitiers, tous les premiers jeudis du mois : « Le Phil du web ». « Ce sont des rendez-vous où les particuliers, les associations, les professionnels pourront venir parler numérique et web. » Pour modifier un site, améliorer son référencement, Philippe Baudelot partagera gratuitement ses conseils et ses astuces. La première session est fixée pour le jeudi 8 janvier, de 8 h à 12 h. « Je partage volontiers mes savoirs … ! »

Open data et travail en équipe
Un principe qu’il applique aussi avec Poitiers Numérique. Ce collectif informel de Poitevins souhaite promouvoir l’open data. A ce titre, il a été invité par le SPN, le réseau des professionnels du numérique en Poitou-Charentes, pour animer un atelier lors des Rencontres nationales du numérique. « C’est l’occasion de voir ce qui se fait ailleurs, de se comparer avec d’autres villes. La réflexion avance. Il y a une vraie volonté de la part de Grand Poitiers pour ouvrir certaines données. Il faut définir lesquelles, quand et comment. Nous leur donnons des exemples : les places de parking handicapées, les comptes-rendus de conseils, les travaux dans les rues … Il y a de vraies forces, des ressources à Poitiers sur lesquelles s’appuyer : l’université, l’espace Mendès-France, le Futuroscope, le SPN … » L’open data doit servir aux habitants, pour plus de services. « Les lignes bougent. C’est redonner au citoyen un droit de regard sur sa ville, de s’informer et de s’engager. Le futur, c’est encore plus de données. Il faut des moyens pour les collecter, mais aussi les utiliser. Pour moi, cela favorise la transparence. Si les informations sont disponibles, les règles claires, il ne peut y avoir d’ambiguïté. » Pour compléter sa démarche, il fait partie des 80 membres du nouveau Conseil de développement responsable. Un autre moyen de faire bouger les lignes …

Mathilde Wojylac

Les sites à consulter : ToutPoitiers et Baudelot.eu

Continuer à lire
Publicité Le petit futé
Vous aimerez aussi

Dir. de publication

Clique pour commenter

Plus de La ville en parle

Haut