MINS, graine de rap

« Je me suis lancé concrètement dans la musique à l’âge de 18 ans », raconte Maxime Minault allias MINS. Aujourd’hui âgé de 26 ans, il a sorti son premier Album Croire fin 2018. « L’écriture me passionne depuis tout petit », sourit-il, depuis le jour où l’un de ses professeurs au collège a organisé une rencontre écrivain-élève. C’était le déclic. « Le rap n’est pas venu tout de suite, petit, j’écrivais beaucoup de nouvelles », révèle-t-il.

L’amour de la scène

Avant de se lancer dans la réalisation d’un album, il a sorti plusieurs EP (Extended Play) en libre écoute sur les plateformes musicales. En mars 2016, il sort M.Rap, un EP de huit titres. « A ce moment là, je commençais tout juste à me connaître musicalement », confie MINS. Puis vient sa première expérience scénique lors d’un concert à Saint-Jean-d’Angély pour le Bird Festival. Cette prestation assoit ses envies d’avancer dans le domaine musical : « Quand je suis sur scène, je me transcende, je me sens puissant. » 

Une musique qui touche

La musique transmet une multitude d’émotions. A travers ses textes, MINS partage une certaine mélancolie en s’inspirant de sa vie de tous les jours, sa famille, ses amis, ses histoires d’amour. « Je veux toucher les gens, dit-il. La musique est un exutoire. » Pour le moment, le public de MINS est régional. En évoquant sa diffusion, il semble gêné. « Je ne sais pas si j’ai un véritable public. En tout cas, les potes de mes potes ça c’est sûr ! Mais ce que je veux vraiment, c’est que ce soit des gens que je ne connais pas qui m’écoutent ! » Pour partager sa musique, il sera à l’affiche de plusieurs concerts cet été. Un premier courant juillet, un autre le 31 août à Gençay. 

+Pratique 

Chaîne YouTube : youtube.com/channel

Page Facebook : facebook.com/minsofficiel/

J'en veux plus :
La ville en parle / Une