Restons connecté

« Le jour où je me suis rencontrée » : Récit d’une (hypno)thérapie.

Bien-être

« Le jour où je me suis rencontrée » : Récit d’une (hypno)thérapie.

Est-ce que vous avez déjà ressenti cette curiosité de comprendre ces personnes qui démarrent une thérapie ? Est-ce que cela remue réellement leur passé ? Est-ce qu’ils en ressortent réellement plus heureux ? Aujourd’hui, je vous propose de rentrer dans cette intimité et de découvrir ce qui se passe réellement au coeur de ces questionnements.

Je vous présente le témoignage de Laure, une personne que j’ai reçue dans mon cabinet d’hypnothérapie. Elle vous raconte les révélations qu’elle y a eu et qui elle est devenue grâce à ces séances. Préparez-vous à lire un témoignage émouvant qui m’a sincèrement touchée. Plus on avance dans le récit, et plus on comprend ses ressentis jusqu’à arriver à la conclusion de cette aventure, celle que l’on recherche probablement tous quelque part au fond de nous.
J’ai évidemment fait le choix de ne rien modifier de son texte.

Je tiens à remercier Laure pour ce beau cadeau qu’elle m’a fait en partageant avec moi ce témoignage. Déjà parce que celui-ci a profondément touché la thérapeute. Mais aussi car je suis certaine qu’elle va pouvoir vous toucher, et je l’espère vous donner l’envie, à vous également, d’apprendre à vous aimer.

« Etre mal dans son corps voilà mon problème et celui de beaucoup de femmes, se sentir belle, aimer, renvoyer l’image idéale, celle que la société a façonnée pour nous. Mais voilà un problème qui n’est pas simple à régler. On pourrait se dire je mange moins, je mange mieux, je fais du sport et le tour est joué. Mais ce serait un peu trop simple surtout que la difficulté majeure pour moi est d’arriver à faire tout ça en même temps, ce qui n’est pas possible ou du moins ça dure 2 semaines !!!! Et me revoilà au point de départ, à baver devant les stories Instagram des influenceuses super sexy qui mange « healthy ».


J’ai donc décidé de prendre le problème à l’inverse c’est-à-dire ne pas tout faire pour arriver à un corps de rêve (d’ailleurs sur quels critères ?) mais plutôt comprendre pourquoi et comment j’en suis arrivée à cohabiter avec un corps que je n’aime pas et qui me renvoie une image de moi qui m’insupporte. Ayant consulté plusieurs professions commençant par psy à différents moments de ma vie et n’ayant pas trouvé de remède à mon mal (ou peut-être n’étais-je pas prête, ou peut- être ils étaient vraiment mauvais !!!) J’ai décidé après une promenade sur le net de tenter l’hypnose.
Mais fallait-il trouver « la » bonne personne. L’hypnose de prime abord, c’était pour moi cet état dans lequel vous ne maîtrisez plus rien après qu’une personne vous y ait plongé (idée totalement fausse et balayée dès la 1ère séance). Donc hors de question de me retrouver devant un charlatan !!!! Ma 1ère mission a donc été de trouver « the best hypnothérapeute », petit tour des pages jaunes, de Google, de Facebook et là STOP !!!! Un profil Facebook m’arrête, un visage doux, un sourire et un lien qui renvoie à une page internet. Je clique : « Qu’est-ce que l’hypnose ? » Ça tombe bien je voulais en savoir un peu plus, ensuite la rubrique « Qui suis-je » m’intrigue. Je la lis dans le détail et me voilà motivée à décrocher le téléphone. Le rendez-vous est pris.

Sans le savoir, grâce à Caroline j’allais plonger dans une aventure surprenante.


Je ne vais pas raconter le détail de toutes mes séances d’abord parce qu’elles sont personnelles et ensuite parce que le déroulement, l’ordre dans lequel cette aventure se déroule est forcément différent pour chaque personne. Mais je souhaite partager mon expérience, mon ressenti et « la » rencontre qui a changé beaucoup de choses. Et qui sait peut-être que j’aiderai quelqu’un à mon tour …

Tout d’abord, grâce à l’hypnose (et surtout un bon thérapeute) j’ai découvert que nous étions 2 à cohabiter dans mon corps. Le moi conscient, qui vit là comme il peut, qui essaie d’aller de l’avant mais sans grande conviction ce qui fait qu’il échoue assez régulièrement, souvent influencé d’ailleurs par le moi inconscient qui lui accumule tout un tas de détails qu’il fait ressortir au moment qui lui semble opportun. Ce qui n’est en général jamais le cas. Super j’avais découvert qu’on était 2 dans mon esprit, j’étais bien avancé avec ça !!!! Surtout que le but de la manœuvre maintenant allait être de faire cohabiter les 2 dans la bonne entente.

J’ai pu dès les 1ères séances me rendre compte que cet inconscient avait une part très importante dans mon esprit alors que je ne le connaissais pas. Je l’ai rapidement visualisé comme une immense bibliothèque, bien cachée, qui accumule les souvenirs bons et mauvais, les blessures, les actes manqués, les déceptions, les joies, les peines. Pour ma part, dans cette grande bibliothèque étaient stockés quelques boulets qui régulièrement étaient envoyés à mon conscient et qui se traduisaient par un mal-être, un comportement alimentaire inadapté, des kilos en trop, un manque de confiance en moi, une impression de ne pas être importante, tout ce qui m’empêchait de vivre ma vie pleinement. Au fur et à mesure, mon inconscient se dévoilait petit à petit. J’arrivais de mieux en mieux à identifier les sources du problème. L’hypnose me permettait de mieux appréhender les difficultés, de canaliser mes émotions tout en les ressentant pleinement.


C’est à ce moment là, que les séances sont devenues de plus en plus puissantes et profondes. Une en particulier m’a énormément marquée puisque Caroline m’a guidée et m’a permis de partir loin, ou plutôt de revenir très loin dans mon histoire : au commencement. J’ai le souvenir de cette sensation si particulière de chaleur extrêmement agréable, réconfortante même. Avec des halos de lumière très douce, irrégulière et ce mouvement de vague. J’étais certaine d’avoir vécu ce moment, je connaissais cette sensation mais je ne l’avais jamais visualisée comme la plupart d’entre nous.

Je suis sortie de cette séance perdue, groggy par cette rencontre aussi bouleversante qu’inattendue : Moi. Ce jour là, je me suis rencontrée.


Et ce fut le début d’un renouveau, d’une autre manière d’aborder les difficultés et la vie. Bien sûr j’ai encore des déceptions, parfois j’ai l’impression d’avoir fait machine arrière, que je dois tout recommencer à zéro mais ça ne dure pas. Le mal-être et tout ce qui va avec ne s’installe plus comme une maladie chronique, grâce à l’hypnose il passe aussi vite qu’un rhume.
L’hypnose m’a offert une capacité à rebondir, à ce que mon corps et mes esprits soient en meilleure connexion. Chacun s’écoute et prend conscience de l’autre.
J’ai encore aujourd’hui besoin de faire des petites piqûres de rappel, en fait ça me rassure d’aller voir Caroline pour lui dire que tout va bien !!!


Sincèrement, je souhaite à tous ceux qui se sentent mal, à tous ceux qui ne sont pas épanouis, à tous ceux qui sentent que leur vie leur échappe parfois, de faire cette expérience.

L’hypnose, c’est un voyage aussi fascinant que déroutant mais c’est une très belle rencontre avec soi-même.

Moi, Laure. »

Parce qu’elle le dit bien mieux que moi, il fallait absolument que je vous partage cela. Prenez soin de vous et rencontrez-vous. Vous en valez la peine.

Caroline FROMENTIN – Hypnothérapeute à Poitiers
Qu’est-ce que l’Hypnose Ericksonienne ?
06 16 59 88 05
carolinefromentin.hypnose@gmail.com
Instagram : @Carolinehypnose
Facebook : Caroline Fromentin – Hypnose Poitiers 86

Continuer à lire
Publicité Le petit futé
Vous aimerez aussi
Clique pour commenter

Plus de Bien-être

Haut