La pierre et le bois pour des intérieurs uniques

ENTRETIEN DECO avec Dolly Codet-Gauthier – Le bar du restaurant Les Archives à Poitiers et celui du Campanile à Chasseneuil sont quelques-uns des chantiers pour des lieux publics dans lesquels Dolly Codet-Gauthier a associé bois et pierre créant ainsi des ambiances uniques. Pour réaliser de tels projets, elle s’appuie sur une triple expertise qu’elle gère avec son mari Arnaud Codet-Gauthier : le cabinet d’architecture intérieure Trait Pour Trait, la Menuiserie Bonnin pour le travail du bois et JM Stone pour la mise en œuvre de la pierre. Cette maîtrise des aspects techniques autorise à laisser parler l’imagination pour mieux exprimer votre intérieur… et Dolly en a beaucoup d’imagination !!!

Gaëlle – Le bois et la pierre sont des matières naturelles qui, pour la plupart, présentent une identité forte marquée par les couleurs, le veinage et même les imperfections. Que vous inspirent ces deux matières ?

Dolly Codet-Gauthier – Elles sont l’expression de ce que la terre peut nous offrir. Il faut savoir qu’à chaque marbre, chaque granit correspond une région du monde, un sol particulier, une histoire géologique. En Bourgogne, par exemple, il existe quasiment une pierre différente pour chaque maison de vin. Ainsi, on parle de la pierre de Bourgogne mais il y en a en réalité des dizaines. Les différences sont parfois infimes : une nuance de couleur légèrement différente, un motif plus fin….
Pour le bois, c’est un peu pareil. Chaque variété présente des caractéristiques qui lui sont propres : la teinte et le motif des veines. Mais chaque arbre ayant eu une vie et une croissance différente de celle de son voisin, on verra aussi des différences importantes au sein d’une même variété. Là encore, chaque pièce de bois est unique.
Ce sont des matières nobles, authentiques et naturelles. Tout en nuances, elles changent tout au long de la journée, au rythme de la lumière qui les éclaire. Je les aime pour leur côté exceptionnel, mais aussi pour leur toucher incroyable. La pierre a un aspect froid très agréable en été mais qui, pour autant, n’est pas froid en hiver. Et pour le bois, c’est l’inverse. D’aspect chaud, il conserve une forme de fraicheur aux beaux jours.
Pour certaines personnes, il y a un petit côté « pierre tombale » avec le marbre ou le granit. Mais, pas du tout !!! Au contraire, je trouve que ce sont des matières presque vivantes. Et elles continuent à vivre quand elles sont en place. Elles se patinent avec le temps. Elles se marquent de notre histoire personnelle et c’est bien ça qui les rend belles et attachantes.

Gaëlle – Alors, justement, ce sont des matières qui se marquent. Quels sont les bons réflexes pour intégrer du bois ou de la pierre dans sa déco ?

Dolly Codet-Gauthier – Avant tout, il faut accepter ce que ces matières ont d’exceptionnel et d’imprévisible. Pour les projets qui intègrent de la pierre, nous faisons venir le client à la marbrerie pour qu’il choisisse sa tranche de marbre ou de granit. Il faut voir la pierre avant pour ne pas avoir de mauvaise surprise une fois en place, comme des éclats lie de vin qu’on avait pas imaginé sur échantillon ou une veine sombre plus épaisse que ce que l’on souhaitait.
Ensuite, il faut prendre en compte les caractéristiques de chaque matière au regard de l’emplacement qu’elle aura dans le projet et de l’usage qui en sera fait. Par exemple, on évitera le marbre pour un plan de travail et on s’orientera plutôt vers un quartz ou même des céramiques qui imitent le marbre à la perfection. En tant qu’architecte d’intérieur, je suis là pour conseiller le client sur ces aspects techniques. Etant investie dans la menuiserie et la marbrerie, je connais parfaitement bien tous les atouts et les inconvénients des matières que je propose. Je n’irai pas prescrire une pierre qui ne conviendra pas à l’usage qui en sera fait. Et pour d’autres matières, comme le terrazzo ou des plaques de béton, c’est pareil. Je trouve essentiel de bien connaître les spécificités et la mise en œuvre des matériaux que je prescris.

Bar du Restaurant Les Archives – Poitiers

Gaëlle – Pouvez-vous nous présenter quelques-uns des projets que vous avez réalisés en pierre et bois ?

Dolly Codet-Gauthier – Dans les chantiers récents, les exemples les plus marquants sont les aménagements réalisés dans le restaurant Les Archives à Poitiers et au Campanile du Futuroscope. Les deux matières sont associées à parts égales.
Pour le bar des Archives, nous avons choisi une structure en noyer très élégant et un dessus en granit Perla Venata avec incrustation en laiton sur le champ. On est vraiment dans l’esprit des brasseries parisiennes haut de gamme. Chacun des éléments a été travaillé sur mesure, ce qui a permis d’intégrer dans le projet le détail du laiton ainsi qu’un système de rétro-éclairage.
Pour la salle du restaurant du Campanile, je voulais quelque chose de plus actuel. On a donc retenu un dessus en Barocco, un marbre sombre avec un joli veinage brun et doré et du chêne pour la base. Dans ce projet, c’est le bois que l’on a plus travaillé en façonnant de petits rondins laissés naturels et qui sont alignés les uns à côté des autres.
Dans la cuisine de notre showroom Influ & Sens, c’est aussi un barocco que nous avons choisi mais associé à de l’orme vieilli, un bois d’aspect plus précieux et plus typé. Cette association fonctionne aussi très bien. Autre exemple, nous avons, récemment, réalisé une cuisine d’extérieur dans une résidence privée. Nous avons choisi un granit noir vieilli finition cuir associé à du polyrey compact pour qu’il résiste à l’humidité extérieure. Et évidemment, des charnières chromées.
Ceci dit, la pierre n’est pas utilisée que pour les plans de travail des cuisines. On l’utilise aussi beaucoup pour des jambages de meuble, ou en plaque entière pour habiller un mur, par exemple, sur toute la hauteur d’un fond de douche.

Salle de restaurant de l’hôtel Campanile – Chasseneuil du Poitou

Gaëlle – Entre le discret granit noir presque uni et la plaque d’onyx au dessin très présent, il y a une énorme différence. Quelles sont les références que vous prescrivez le plus ? Quelles sont les grandes tendances ?

Dolly Codet-Gauthier – Souvent les personnes viennent nous voir avec un plan de travail en granit noir dans la tête. On en voit beaucoup. C’est facile, rassurant… Mais, il n’est pas rare que je leur propose autre chose dans le projet global. En général, ils me répondent « bon maintenant, il faut que je digère » quand je leur fais ma proposition (NDLA : petit sourire réjoui et malicieux de Dolly). Ils prennent le temps d’y réfléchir et, le plus souvent, ils valident le projet.
En fait, quand je travaille avec des particuliers, j’essaye toujours de retenir l’impression première quand je rentre chez eux, pour vraiment sentir qui ils sont. A ce moment-là, je suis beaucoup dans l’écoute. L’inspiration vient de ces premiers ressentis et je construis le projet à partir de ça, l’objectif étant de trouver l’autre option, celle qui est mieux que ce que les clients ont imaginés avant que l’on se rencontre. C’est ce qui est intéressant dans mon job, ce petit défi, à chaque fois, de savoir si je vais réussir à séduire avec le projet que je propose.
Pour les projets d’hôtellerie, c’est différent. Je travaille plus dans le brainstorming avec l’équipe. Au final, chaque projet est complétement différent des autres mais on me dit qu’on reconnaît ma patte à chaque fois…

Gaëlle – Et donc, dans tes projets, du bois, de la pierre… et quoi d’autre ?

Dolly Codet-Gauthier – Des couleurs, évidemment !!! Avec la marque Farrow & Ball que j’aime tant. Leur nuancier est incroyablement riche avec de multiples déclinaisons dans les blancs, les crèmes et les gris, des couleurs très profondes en raison de l’emploi de pigments naturels. Les peintures sont coordonnées avec une collection de papiers peints, ce qui permet des associations parfaites.
Je propose aussi d’autres marques de papiers peints dans des styles très différents : des coloris très vifs, des motifs plus contemporains, des panoramiques…
Il y a aussi les meubles de cuisine et les meubles composables qui proposent, là encore des palettes de laques très larges, en mat et en brillant. Ils complètent l’offre de sur mesure que l’on propose avec la menuiserie et la marbrerie.
Et enfin, tous les meubles, accessoires et luminaires qui viennent parfaire la déco et que l’on peut découvrir dans la boutique Influ & Sens.

+Pratique
Adresse : INFLU & SENS – 3 avenue de châtellerault à Migné-Auxances
Tel : 05 49 41 12 11
Horaires : 09h30-12h30 et 14h00 – 19h00, du mardi au samedi
Facebook : @influetsens86

J'en veux plus :
Déco / Une