Connaissez-vous la cérémonie du thé ?

J’ai eu l’occasion d’assister lors de l’ouverture officielle de l’évènement Traversées\ Kimsooja, le 12 octobre, à une cérémonie du thé japonaise avec l’artiste Mai Ueda.

L'artiste Mai Ueda dans un kimono traditionnel
Mai Ueda dans un kimono traditionnel

Une artiste

Mai Ueda est l’un des fondateurs de World Tea Gathering, une communauté d’artistes du thé, qui se rencontrent dans différents endroits du monde et explorent les possibilités et la signification du thé en tant qu’art.

Cette jeune femme a redécouvert ses racines japonaises à travers le zen et la tradition de la cérémonie du thé, qui est le cœur de sa pratique : la cérémonie du thé réunit des personnes pour partager des connaissances et des émotions. Selon l’artiste, cela créé une prise de conscience pour profiter de l’instant. C’est pourquoi, elle a décidé d’utiliser les traditions de la cérémonie du thé japonaise pour réfléchir à la mondialisation qui est de plus en plus pour elle, une « occidentalisation ».

Un rituel ancestral

Il faut savoir que la cérémonie du Thé appelée « chanoyu » est considéré au Japon comme un art traditionnel inspiré en partie par le bouddhisme zen dans lequel le thé vert en poudre, ou matcha, est préparé de manière codifiée par un praticien expérimenté et est servi à un petit groupe d’invités dans un cadre calme et qui, vu d’Occident, peut évoquer une cérémonie.

Par conséquent, le praticien du chanoyu doit être familier avec la production et les différents types de thés, avec les kimonos, la calligraphie, les arrangements floraux, les céramiques, l’encens, et un large ensemble d’autres disciplines et arts traditionnels en plus des pratiques du thé.

C’est pourquoi l’apprentissage de la cérémonie du thé peut prendre de nombreuses années. Même lorsqu’il s’agit de participer en tant qu’invité, à une cérémonie du thé formelle, certaines connaissances sont requises, incluant les gestes recommandés, les phrases à dire, la bonne manière pour boire le thé et la tenue générale à adopter dans la salle où est servi le thé.
Mais ce n’est pas demandé ici à Poitiers, ne vous inquiétez pas, même si je regrette une légère indiscipline des invités du moment ( téléphones portable, rires et papotages) , ce qui a rendu un peu moins solennelle, la cérémonie.

Le thé matcha

Le thé matcha est un thé vert qui se présente en fine poudre, la feuille entière est broyée, du coup, on le consomme dans sa totalité, contrairement aux autres thés.

Il a des vertus étonnantes. Il contient de la chlorophylle, qui est un puissant détoxifiant.
Le matcha est riche en catéchines, qui sont des molécules aux pouvoirs antioxydants. Ces dernières jouent un rôle protecteur dans la prévention de maladies cardio-vasculaires, du diabète de type 2 et de l’ostéoporose.
Il contient aussi du L-théanine, un acide aminé connu comme un activateur de la bonne l’humeur.
Enfin, il augmente la thermogenèse, c’est à dire qu’il aide l’organisme à brûler d’avantage de calories.

C’est un thé assez onéreux que l’on peut acheter ici, en magasin bio ou en épicerie fine. Il se consomme de différentes façons : boissons chaudes ou froides, en pâtisserie,…

Sa saveur est très végétale, avec un goût doux/amèr. En général, on aime ou l’on déteste, mais personne ne reste indifférent au matcha.
Ici, lors de la cérémonie du thé, deux dosages ont été présentés, un très fort et brûlant et un plus léger moins chaud.

Une recette douce

Si vous voulez vous familiariser avec ce thé, vous pouvez commencer par un matcha latte frappé, vous verrez, c’est beaucoup moins corsé.

Verre de latte matcha frappé et pot de thé.
Matcha latte frappé

Ingrédients pour un grand verre :

250 cl de lait d’amande
1 grosse cuillère à soupe de thé Matcha
2 glaçons
3 CAS de sirop d’agave ( ou sucrant de votre choix)

Préparation :

Mettez tous les ingrédients dans le bol de votre blender et mixez 1 minute environ.
Puis versez dans un grand verre et goûtez à cet instant de sérénité.

Les autres dates

Si l’aventure vous tente, d’autres dates de découverte de cérémonie du thé sont programmées au cœur de l’oeuvre de Rirkrit Tiravanija (dans la cour du musée Sainte Croix) avec la maître de cérémonie du thé, Madame Terada : le 27 octobre, le 10 novembre 2019 et 12 janvier 2020.
Les réservations se font directement au Musée Sainte Croix : 05 49 30 20 64
Pour tous renseignements, consultez le site de Traversée-Poitiers.


Retrouvez toutes mes recettes sur mon blog :

Bannière blog " Dans la cuisine de Gin"
Blog de recettes sans gluten et végétariennes
http://www.danslacuisinedegin.fr

Suivez-moi sur Instagram
https://www.instagram.com/dans_la_cuisine_de_gin/

J'en veux plus :
Food / Histoire/Art / La ville en parle / Photo