Février sous le signe des monstres à L’EMF et au Local

Lundi nous avons assisté au montage de la nouvelle exposition du Lieu Multiple à l’Espace Mendes France réalisée en partenariat avec le Local qui se tient jusqu’au 14 mars.

Sur place Laurent Audouin à la manoeuvre pour installer des planches de sa BD « Cinémonstres » (8/12ans). Des planches classiques et d’autres bien étranges.

Jean-Michel Pelhâte (le Local), Laurent Audouin, Julie Chauvin (EMF)

Sur plusieurs murs de la salle de grandes bâches carrées, comme une suite de cases de BD. Les bâches sont bicolores et on nous propose de les regarder avec des lunettes anaglyphes (un verre rouge et un verre bleu).

On regarde alors à travers les lunettes pour découvrir deux dessins superposés. Lorsque l’on ferme l’oeil droit on découvre par exemple la couverture de « L’Abominable Docteur Mouche » puis on ferme l’oeil gauche et on se plonge dans l’aventure avec une case de la BD.

C’est une expérience très ludique qui nous transporte dans l’univers de Laurent Audouin (illustrateur) et de Stéphane Tamaillon (auteur). Avec la série de BD « Cinémonstres » ils revisitent les grands classique de la science-fiction des années 50 en les rendant accessibles aux enfants.

« Il y a des cycles dans la science-fiction, on retrouve régulièrement des réalisateurs qui reprennent cette thématiques des grands monstres« , indique Laurent Audouin. A sa manière, il nous livre ici sa vision de ce pan de la science-fiction.

13 bâches sont installées au Lieu Multiple et 7 autres sont disponibles au Local. On retrouve aussi un « photo-call » avec le monstre du Lagon Maudit ainsi que des vidéos sur les étapes de création d’un BD.

À noter également la mise en place d’ateliers autour des monstres.

  • Ateliers à l’école de l’ADN, à l’Espace Mendes France (pour tous à partir de 7 ans, les vendredis 16 et 23 février à 14h30, sur réservation). Pendant ces ateliers, les participants réalisent des collages à partir d’éléments récoltés dans la nature (animaux, végétaux). Ils créent alors leur propre chimère à partir d’images imprimées suite à l’observation de leurs trouvailles à travers un microscope.
  • Ateliers de créations sonores, au Local (pour tous à partir de 9 ans, le lundi 12 et mardi 13 février à 14h30, sur réservation)

Une exposition très originale, que l’on a beaucoup apprécié. A ne pas manquer .

J'en veux plus :
La ville en parle / Une