Devenez cambrioleur avec The Escape League

Le célèbre braqueur Max vient de sortir de prison. Pour récupérer un dossier compromettant entreposé dans la plus grande banque de Poitiers, il constitue une équipe dont vous faites partie. Vous avez une heure et pas une minute de plus, pour réussir le braquage parfait et ramener le dossier tant convoité.

La mission est posée, il s’agit maintenant de bien se coordonner avec mes équipiers. Nous ne disposons d’aucun outil, juste de notre logique et de notre sens de l’observation pour résoudre les énigmes qui vont se présenter à nous. « N’oubliez pas de bien chercher partout, rappelle Max, alias Olivier Goarin, gérant et game master de The Escape League. Quitte à vous fâcher avec vos amis, n’hésitez pas à repasser derrière eux et à tout soulever et fouiller. Deuxième conseil : la communication, n’oubliez pas de vous parler. Et enfin, l’organisation, que ce soit tous ensemble ou chacun à une tâche, trouvez le mode de fonctionnement où vous serez le plus efficace pour sortir de là et ne pas vous faire arrêter. » Accompagnée de ma fine équipe, nous entrons dans le bureau du directeur de la banque, il va falloir trouver comment ouvrir les coffres … L’aventure fut à la hauteur de l’enjeu, pleine de rebondissements, de surprises.

poitiers escape game

Une 2e scénario à venir

A deux pas du Palais de justice de Poitiers, 8 place Alphonse Lepetit, The Escape League vient d’ouvrir sa première aventure. A quatre ou cinq personnes, à partir de 7 à 8 ans, chacun pourra devenir un braqueur le temps d’une heure. Derrière la façade, Marion Poupart et Olivier Goarin sont aux commandes. « Je suis originaire du Sud Vienne, Olivier est un ancien de l’Escem, nous sommes partis travailler sur Paris, mais nous avions envie de revenir sur Poitiers, de nous rapprocher de ma famille », explique Marion Poupart. Contrôleur financier dans un groupe américain, Olivier Goarin quitte son poste et postule en tant que game master à The Game, une salle d’escape game sur Paris. « J’ai découvert le principe lors d’une sortie entre amis. Je me suis pris au jeu et j’ai voulu passer de l’autre côté. » Dans l’optique de revenir à Poitiers, le couple lance alors l’idée de monter une salle de ce type sur Poitiers. « Nous voulions quelque chose à nous. Si nous souhaitions le poste de nos rêves, il fallait nous le créer et monter notre projet. Tout s’est enchaîné assez vite. On a eu un coup de cœur pour ce local, fait les travaux et lancé notre activité. » La jeune femme rajoute : « Nous voulions être en centre-ville de Poitiers, cela nous attirait plus et ces bâtiments nous ont tout de suite inspirés. Nous avons la chance d’avoir pu bénéficier du soutien de The Game car nous exploitons du coup un de leurs scénarios, tout en étant indépendant et avec la possibilité de proposer au fil du temps d’autres salles. C’est bien de pouvoir compter sur un scénario qui a déjà été éprouvé, à nous de construire la suite. » Ils travaillent ainsi déjà sur le scénario d’une deuxième salle autour du thème d’Aliénor d’Aquitaine. « Nous espérons l’ouvrir pour mars. » Et si le public est au rendez-vous, une troisième salle pourrait également voir le jour. « Nous avons également une salle à l’étage, nous pourrons l’ouvrir ensuite pour accueillir des entreprises ou des événements. » The Escape League vient ainsi compléter l’offre d’escape games sur Poitiers. « Nous sommes en réalité complémentaires les uns des autres, avec des salles sur des thématiques différentes et des niveaux de difficulté différents. C’est plutôt un environnement positif qui nous tire. Nous venons compléter l’offre de loisirs sur Poitiers. »

+Pratique 

Facebook : The Escape League

Adresse : place du Palais de Justice, 86000 Poitiers

J'en veux plus :
Côté commerce / Une