Connaissez-vous le moringa ?

En plus de vous parler de sa botanique, de son histoire ou de ses vertus, je vous propose aussi des recettes pour utiliser au mieux les propriétés du moringa.

Au départ, le moringa oleifera est un petit arbre à croissance rapide, originaire du nord de l’Inde et du Sri-lanka.

L’utilisation de cette plante remonte à plus de 2000 ans avant Jésus Christ, au Nord de l’Inde où elle fut d’abord décrite comme une herbe médicinale. Et selon la médecine Ayurvédique, le Moringa pourrait « soigner » jusqu’à 300 différentes maladies.

Aussi, en phytothérapie, la poudre de feuilles de moringa est indiquée pour stimuler le système immunitaire, réduire la fatigue, abaisser la pression artérielle, améliorer la digestion et le transit, renforcer les capacités cognitives… Les applications médicinales du moringa sont nombreuses et variées.

De nombreuses parties du moringa sont comestibles, avec des utilisations très diverses :
Ses jeunes gousses et les feuilles sont utilisées comme légumes mais
il peut également être utilisé pour la purification de l’eau, comme détergent, ou comme plante médicinale.

Se sont les feuilles du Moringa qui sont la partie la plus nutritive de la plante.

Des vertus multiples

Les feuilles sèches contiennent des acides aminés dont les 8 acides aminés essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine), quatre fois plus de protéines et de calcium que le lait, trois fois plus de potassium que la banane, autant de vitamine A que la carotte, autant de fer que la viande de bœuf ou les lentilles et un taux de vitamine C équilavent à deux fois celui de l’orange.
Elles constituent une source importante de vitamines B, K, de manganèse.

C’est pourquoi beaucoup de programmes humanitaires, utilisent les feuilles de Moringa contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité, etc.).

Le moringa séché a souvent été mise en valeur pour sa richesse en fer.
Mais il contient aussi de l’acide caféoylquinique. Cet antioxydant aide à la digestion en stimulant la sécrétion de bile et l’élimination des toxines, ce qui soutient le travail du foie.

Un superfood

Le moringa fait partie de ces aliments qu’on appelle  » Superfood ».
Les superfoods ou super-aliments sont des fruits, légumes, des algues ou encore des plantes dont les bienfaits seraient supérieurs aux autres aliments.

Leurs valeurs nutritives et leurs qualités protectrices contre certaines maladies seraient exceptionnelles.

L’Oxford English Dictionary définit un « superfood » comme « un aliment riche en nutriments, considéré comme particulièrement bénéfique en termes de santé et de bien-être ».

Coupelle de moringa en poudre

Mais cela a quel goût ?

Le moringa pure en poudre apporte un goût très végétal, frais et légèrement piquant comme du thé matcha ( le thé japonais en poudre) avec un arrière palais poivré.
C’est un peu déroutant, cependant si vous aimez les saveurs « herbeuses », vous devriez aimer.

On en fait quoi ?

On le saupoudre sur des salades, on l’ajoute en fin de cuisson, pour garder toutes ses propriétés dans une sauce, une soupe, un curry,…
Dans les gâteaux, cakes salés, smoothies ou jus de fruits, les vinaigrettes, il fait des merveilles.
En boisson froide ou chaude, avec juste de l’eau.
On joue l’imagination et les saveurs.

Des idées recettes ?

Tartelette crue au moringa

Tartelettes crues au moringa

🌿 Ingrédients pour 6 petites tartelettes :

Pour le fond tarte

150 g de poudre d’amande
50 g de sirop d’agave
15 g de graines de lin
1 grosse CAS de purée d’amande
10 g d’eau

Pour la garniture
80 g de noix de cajou nature (préalablement trempées dans l’eau depuis au moins 2h00)
50 g de sirop d’agave (ou sucrant de votre choix)
50 g d’huile de coco désodorisée ou non
3 CAS de poudre de moringa
Le jus d’un citron

🌿 Préparation :

Dans le bol de votre blender, assemblez la poudre d’amande, les graines de lin, la purée d’amande, le sirop d’avage et l’eau.
Ensuite mixez jusqu’à obtenir une boule de pâte d’amande. Si cela est trop compacte, ajoutez un peu d’eau.


Au fond de moules à tartelettes, étalez la pâte à l’aide du dos d’une cuillère à soupe puis remontez la pâte sur les bords.
Gardez au frais, voire au congélateur.


Préparez la garniture en mixant finement, les noix de cajou, la poudre de moringa, le sirop d’agave, l’huile de coco fondue et le jus de citron.
Versez cette crème de moringa dans les empreintes à tartelettes.
Réservez au frais 2 heures au moins.
Décorez à votre convenance et laissez-vous surprendre par cette saveur.

Energy balls au moringa, amande et abricot

Energy balls à l’amande, abricot et moringa

🌿 Ingrédients pour 15 boules environ :

180 g de poudre d’amande
50 g d’abricots secs
1 CAS de poudre de moringa
2 CAS de sirop d’agave
2 CAS d’huile de coco fondue

🌿 Préparation :

Dans un saladier ou dans le bol de votre mixer, assemblez la poudre d’amande, la poudre de moringa, le sirop d’agave et l’huile de coco fondue. Puis mixez jusqu’à obtenir une boule de pâte d’amande.
Coupez les abricots secs en fines lanières et intégrez-les à la pâte.
Façonnez des boules de la taille d’une noix avec vos mains.

Conservez au frais dans une boite hermétique.

patate douce rôtie, coleslaw aux agrumes et vinaigrette au moringa

Patate douce rôtie et coleslaw aux agrumes, vinaigrette au moringa

🌿 Ingrédients pour 4 personnes :

800 g de patate douce
500 g de chou blanc
300 g de carotte
Les suprêmes de deux oranges
une poignée de pistaches décortiquées
Le jus de 2 citron et le zeste d’un citron
1 CAC de moringa en poudre
Huile d’olive, sel , poivre

🌿 Préparation :

Commencez par pelez les carottes, râpez-les ou émincez-les finement avec les feuilles de chou.
Placez ensuite, les légumes râpés dans un saladier et arrosez-les avec la moitié du jus de citron et 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et un peu de sel.
Couvrez le saladier avec un film et réservez 1 heure ( afin de ramollir les légumes).


Préchauffez votre four à 180°c.
Epluchez les patates douces et coupez-les en gros cubes.
Placez-les dans un plat à four et arrosez-les d’huile d’olive.
Puis glissez au four pour 20 minutes environ.


Dans un petit bol, mélangez le reste du jus de citron, le moringa, le zeste de citron et 8 cuillères à soupe d’huile d’olive. Salez et poivrez.
Servez dans des assiettes, le coleslaw (les légumes râpés), ajoutez par dessus les suprêmes d’orange, parsemez de pistaches décortiquées.
Ajoutez enfin, les patates douces rôties encore chaudes et servez avec la vinaigrette au moringa.


Bon appétit !

On achète le moringa où ?

En magasin bio, autour de 10 € le sachet de 125 g pour de la poudre, sous différentes marques possibles.

C’est un peu onéreux, cependant, dites-vous qu’il s’agit d’un savoureux complément alimentaire.

Le marché de Léopold
20-22 rue Magenta Poitiers

A Poitiers, vous pouvez aussi vous en procurer en feuilles entières chez Alexandra, dans la jolie boutique/salon de thé « Fée d’Ebène » que je vous recommande vivement de visiter, d’ailleurs.
Elle travaille en direct avec les producteurs et son moringa est certifié bio et équitable.
Les feuilles entières se consomment en tisane ou en décoction.
Il vous en coûtera 6 € les 50 grammes.

Blog de recettes sans gluten et végétariennes
http://www.danslacuisinedegin.fr

J'en veux plus :
Food / Une