Bénédicte Rousseau, ludothécaire ambulante

Nichée au cœur des Usines de Ligugé, la ludothécaire range les derniers jouets arrivés. « On vient de m’apporter des poupées et des vêtements. Je vérifie la qualité, les lavent et elles vont rejoindre le stock. » Bénédicte Rousseau est bibliothécaire depuis quatre ans.  Elle a toujours eu en elle la passion du jeu et le monde de l’enfance, elle a étudié pendant de nombreuses années la psychologie.

Avant de devenir ludothécaire, elle a vécu une année en Australie, puis a entrepris de longues études. « Je suis restée 11 ans à la fac et les 5 dernières années, j’ai travaillé sur le développement de la communication chez les enfants de 5 à 25 mois. Au final, j’ai réalisé que la psychologie ne me plaisait plus, je voulais changer de monde. » Elle rejoint la capitale et travaille dans l’univers du dessin animé pendant deux ans.

Nostalgique de son Poitou natal et lasse du brouhaha quotidien, elle s’installe à Poitiers. « J’ai intégré France 3 et pendant dix ans, j’ai réalisé des remplacements à travers la France en tant que script. Mais à 47 ans, j’ai décidé d’arrêter de courir et j’ai passé un bilan de compétences. »

Le jeu comme une évidence

Le résultat sonne comme une évidence, c’est dans le jeu que Bénédicte Rousseau doit s’épanouir.

Elle connaît les enfants, s’intéresse à tous et le jeu n’a pas d’âge ni d’étiquette. En 2014, elle suit la formation de ludothécaire et l’année suivante, elle achète son fourgon pour commencer ses tournées à travers la Vienne et lance son activité : la Toupie Volante. Jeux en bois, de plateaux, puzzles, jouets … aujourd’hui, la ludothèque compte 1  300 références. « Le jeu est un outil culturel, j’adore jouer et aussi imaginer de nouveaux concepts comme la boîte à surprise, le mur gruyère. » Aujourd’hui, la ludothécaire a trouvé son rythme de croisière, elle intervient en écoles, bibliothèques … et propose la location de jeux pour les anniversaires, les mariages. Toutes les fêtes se prêtent au jeu !

Lydia De Abreu

Contact : latoupievolante.fr.

J'en veux plus :
Une